Dans le cadre des leçons d’éducation qu’un maitre doit apprendre à son chien, il y a lieu d’insister sur celle, on ne peut plus importante, qui consiste à « apprendre à son chien à ne pas manger tout », du moins tout ce qu’il rencontre sur son passage.

Manger des objets, mettre le museau dans les poubelles, manger ses excréments ainsi que ceux de ses congénères, font partie des vilaines habitudes du chien. L’attitude d’un chien qui mange tout est déplaisante et dénote, d’une part, une tare comportementale due souvent à l’absence d’une éducation stricte de cette notion, et renseigne aussi et surtout sur un laisser-aller de son maitre qui n’a pas inculqué les bonnes manières à son compagnon, d’autre part.

Si vous suspectez que votre chien, chiot ou adulte, a ce type de comportement lors de son acquisition, si vous confirmez ensuite que cette tare est observée bel et bien chez lui pendant les premières semaines de sa vie, il n’y a pas lieu de s’alarmer outre mesure, mais d’être plutôt rassuré qu’il est à la portée de tout maitre de lui apprendre à éviter cet mauvais usage fort désagréable.

Si vous souhaitez l’en empêcher, vous devez, dans un premier temps, comprendre d’abord les raisons qui le motivent à adopter cette attitude pour pouvoir préconiser une solution adéquate et définitive.

Voyons ensemble comment anticiper et prévenir ce genre de comportement, mais aussi comment régler ce problème s’il est déjà installé.

Tout bon maître doit consacrer du temps à son fidèle compagnon pour l’éduquer et lui apprendre les bonnes habitudes. Cette pratique est recommandée dès son plus jeune âge pour que celui lui puisse assimiler rapidement les directives données.

Pour y parvenir en toute facilité, le vétérinaire conseille souvent l’usage des os à mâcher. Vous pouvez en trouver dans les rayons spécialisés ou en animalerie sous différentes formes et multiples saveurs. Certains sont même adaptés pour traiter quelques maux localisés au niveau buccal de votre animal. Vous pouvez également procéder à un dressage strict en empêchant votre petit protégé d’abimer vos chaussures. Pour cela, inculquez-lui au plus tôt l’importance de l’hygiène et la conduite à tenir vis-à-vis des affaires de son maitre.

Il n’est pas simple de dresser un chien pour qu’il délaisse ses anciennes habitudes, mais avec de la persévérance, vous parviendrez à l’apprendre à respecter les objets à la maison. Quelle que soit la technique que vous emploierez, vous aurez besoin de temps et de la patience. Cependant, rappelez-vous que c’est avec la volonté que vous aurez un ami fidèle, docile et bien éduqué comme ce que tout propriétaire souhaite ».

Pourquoi adopte t-il ces mauvaises habitudes ?

Durant différentes étapes de sa vie, votre chien, surtout s’il est chiot, trouvera un malin plaisir à mâcher, mordre, mordiller les objets en s’en  prenant souvent à vos affaires les plus faciles à mâchouiller. Généralement, le chien adopte cette habitude pour trois raisons distinctes :

 

1 – Pour jouer

Très souvent, le chien adopte ce comportement de « manger tout » pour s’amuser, jouer et se distraire tout simplement. Seulement, si cette fâcheuse habitude divertit le chien, il n’en demeure pas moins qu’elle est bien évidemment désagréable car le chien rend vos objets dans un piteux état.

 

2 – Pour améliorer sa dentition

L’autre possibilité est le développement de la dentition. En effet, la plupart des chiens, surtout à leur jeune âge, « aiguisent » et acèrent leurs crocs en rongeant des objets durs de différentes natures.  Les plus préférés restent ceux en caoutchouc et assimilés.

 

3- Lorsqu’il a faim

Il arrive aussi que ce comportement soit du à une faim, et le canidé cherche quelque chose à se « mettre sous la dent ». Bien qu’il ne puisse pas avaler l’objet incriminé, il prendra quand même goût à le mâcher et le remâcher tout en salivant abondamment.

 

Comment prévenir ce comportement ?

  1. Sécuriser l’environnement de votre chien

Il est tout à fait normal qu’un chiot mange, mordille et mâchouille tous les objets qu’il rencontre dans son environnement. Un chiot, et même un chien adulte, qui adopte un tel comportement indispose non seulement son maitre à des désagréments puisqu’il ne cesse d’user ses objets, mais surtout s’expose lui-même  au danger des produits toxiques qu’il risquerait d’ingurgiter.

Comme on le fait pour la sécurité d’un enfant à bas âge, il faut sécuriser donc son environnement en rangeant loin de sa portée et de la manipulation des objets ainsi que les produits nocifs pour votre compagnon.

2. Restez cohérent

En quoi consiste la cohérence évoquée dans ce chapitre? La cohérence réside dans le fait de ne pas punir et réprimander votre chien lorsqu’il vient demander quelque chose alors que vous acceptez volontiers de lui donner à manger lorsque vous cuisinez ou lorsque vous mangez à table.

Certains maitres apprennent, de manière inconsciente en plus, de mauvaises habitudes à leur  chien, comme par exemple, le laisser poser ces pattes sur la table, pendant le manger, le laisser voler ou lui donner à manger à table. Par votre laxisme et votre permissivité, vous lui apprenez donc à prendre tout ce qu’il veut prendre.

Pour corriger ce comportement et ceux similaires à cette situation, il faudra :

  • Ne donnez jamais à manger à votre chien lorsque vous préparez le repas ou vous êtes à table pour manger.
  • Pour conditionner votre chien à une rigueur implacable, ne succombez jamais, par affection, aux désirs de votre chien. Si celui-ci vous regarde, ignorez-le en fuyant son regard et ne pas le toucher, ni lui parler.
  • Par contre, si jamais vous voulez lui accorder une faveur et souhaitez tout de même partager votre repas avec votre chien, apprenez-lui à être discipliné : mettez une assiette sur la table, à côté de vous, et déposez au fur et à mesure ce que vous voulez donner à votre chien.

3. Apprendre à son chien l’ordre « pas toucher ! »

La meilleure solution à préconiser pour ce comportement est d’apprendre à votre chien l’acquisition  des deux ordres qui s’adaptent le mieux à ces situations : « pas toucher ! » ou « tu laisses ! ». Lorsque cette commande est bien enseignée avec une méthode progressive et positive, elle évite souvent certaines situations déplaisantes.

Encore une fois, si le conditionnement est bien assimilé et synonyme de friandise, vous verrez que le chien obtempèrera dès que vous lui intimez l’ordre « tu laisses », en se précipitant de venir vers vous pour obtenir sa récompense.

Dans le cas échéant, inspire-vous de notre fiche qui traite en détail des méthodes d’apprentissage des ordres de base à enseigner tôt à votre chien.

Vous savez maintenant comment prévenir le comportement « glouton » de votre chien. Je vous propose maintenant de passer à la « rééducation » c’est à dire au règlement du problème déjà installé chez votre chien.

Comment remédier à cette habitude ?

Comme expliqué précédemment, un chien qui « mange tout » est un chien qui sera tenté de voler, sans retenue aucune, ce qui est prêt devant ses yeux, particulièrement les aliments, même s’il sait que c’est un comportement qui risquerait d’irriter son maitre et de provoquer la mauvaise humeur.

Pour cela, si votre chien vient de prendre le steak posé dans votre assiette sur la table et impossible de le reprendre, vous devez lui apprendre la méthode classique positive « d’abnégation » qui consiste à le récompenser systématiquement avec une friandise à chaque fois qu’il lâche l’objet qu’il tient dans sa gueule. Renforcez également ce comportement d’obéissance par des récompenses verbales, sans jamais tenter des reproches ou des réprimandes destinées à l’encontre de ses mauvaises habitudes. Cela risquerait d’aggraver son attitude déjà sclérosée.

De plus, n’hésitez pas à lui proposer des séances de jeu régulières. Proposez-lui également des jouets à mâchouiller en plastique ou les Kong en y mettant des friandises à l’intérieur par exemple. Dès que votre chien s’intéresse à son jouet, félicitez-le pour renforcer ce comportement. Un bon conseil : ne laissez pas trop souvent ce jouet à sa portée car il risquera de s’en lasser et de ne plus répondre à ces invitations.

 

  1. Apprendre à son chien l’ordre « au panier ! »

Tout comme l’ordre « tu laisses », une autre indication « au panier ! » pourra résorber ce comportement et offrir une meilleure cohabitation entre le chien et son maitre car dès que le chien commence à être collant au moment de la préparation du repas ou lorsqu’il se rapproche dangereusement de la table à manger, dites-lui « au panier !».

 

Si votre chien ne connait pas cette commande, vous devez la lui apprendre, tout en pensant à placer le panier dans la pièce à vivre de la maison, dans un coin et non au milieu de la pièce ou dans la cuisine bien entendu. Tachez de l’accompagner vous-même au panier et le récompenser lorsqu’il a ses quatre pattes dedans.

Comment remédier à son habitude de manger ses excréments (et celui des autres chiens)?

Pour le chien adulte, il y a deux comportements de manger les excréments : s’il le fait subitement, c’est-à-dire de manière brutale, alors qu’il ne le faisait pas auparavant, il est important d’en parler au vétérinaire car cela pourrait être du à un problème de santé.

En revanche, si votre chien le fait depuis toujours, vous pouvez utiliser l’indication « tu laisses » que nous  vous avons proposée précédemment.

Pour remédier à cette mauvaise habitude, pensez à mettre un comprimé dans les croquettes qui les rendra peu appétant.

Pour un chiot qui mange ses crottes, cela peut être incriminé à une déficience lors de l’apprentissage de la propreté.

Le cas le plus souvent rencontré est que votre chiot, par peur de se faire réprimander lorsqu’il fait ses besoins dans la maison, va vouloir effacer toutes les traces de sa « bêtise » en la mangeant. Il a donc de beaucoup de compréhension et une rééducation positive et méthodique.

 

LEAVE A REPLY