Moins de 1% de déficients visuels sont accompagnés par un chien guide d’aveugle. Pourtant, ce compagnon canin transforme la vie de ces personnes en leur apportant autonomie et sécurité. Si la plupart des non-voyants ne profitent pas de la compagnie de cet animal, c’est surtout parce que peu de chiens formés sont disponibles.

Les chiens guides d’aveugles : aux côtés de leurs maîtres lors des déplacements

Les chiens guides d’aveugles sont de véritables acolytes. En effet, ces animaux accompagnent leurs maîtres partout, quelles que soient les circonstances. Mais au lieu de jouer au chien de garde, ceux-ci guident et protègent le malvoyant contre d’éventuels accidents. Ils signalent la présence d’un passage piéton ou d’une bouche de métro. Par ailleurs, ils renvoient également des signes d’avertissement lorsque la personne atteinte de cécité est sur le point de passer devant un obstacle. L’assistance et l’accompagnement au quotidien de ce chien permettent de favoriser l’autonomie des personnes malvoyantes. Cela aide aussi à maintenir une vie sociale épanouissante. En effet, d’après une enquête, les gens ordinaires sont plus enclins à aborder une personne souffrant de déficience visuelle quand celle-ci est accompagnée par un chien guide. Mais pour que ce dernier puisse assurer sa mission, il devra suivre une formation.

Aider les associations pour soutenir les personnes atteintes d’une déficience visuelle

Un chien guide d’aveugle est moins joueur et plus mature que ses confrères. Par ailleurs, il maîtrise aussi plusieurs ordres, ce qui permet à son maître d’instaurer un réel dialogue avec ce compagnon canin. Seulement, avant d’avoir toutes ces compétences, l’animal a d’abord suivi un apprentissage particulier. Celui-ci se déroule en deux phases, dont l’étape de la socialisation et du dressage. L’intégralité de cette formation coûte près de 20.000 euros. Or, ces frais sont pris en charge par les associations qui confient gratuitement l’animal à un malvoyant une fois qu’il sera prêt. Mais les structures ont du mal à supporter ces dépenses et ne peuvent pas former un grand nombre de chiots, ce qui fait que seulement 200 chiens sont remis à des non-voyants chaque année. Ainsi, la contribution de tout un chacun est sollicitée pour aider une association de chiens guides d’aveugles. Les personnes morales comme physiques peuvent faire un legs à titre universel ou un legs à titre particulier. Les legs pour association seront utilisés pour financer différentes activités et ouvrir de nouveaux centres de dressage. Les particuliers peuvent également s’inscrire en tant que famille d’accueil.

LEAVE A REPLY