Il existe 3 méthodes courantes de dressage du chien pour monter la garde :

  1. Se préparer à dresser son chien à monter la garde
  2. Apprendre à son chien à donner l’alerte en aboyant
  3. Dresser son chien à rester silencieux

Un chien de garde ou de sécurité est entrainé exclusivement dans le but de protéger vos biens et votre famille. Ces chiens attaquent rarement, mais on leur apprend à utiliser des techniques de mobilisation non agressives, en alertant par des aboiements ou des grognements pour avertir son maitre sur un  éventuel danger, sur des évènements inhabituels ou qu’un étranger tente ou s’est introduit dans l’enceinte de la maison.. Dresser un chien à monter la garde demande des connaissances techniques approfondies, du temps et beaucoup de patience. En contrepartie de cette activité parfois éreintante, vous posséderez  un animal toujours disponible pour vous protéger, à tout moment dans n’importe quelle circonstance, d’une menace, et avec lequel vous serez en parfaite symbiose dans la vie de tous les jours.

                               Méthode 2                                         

Apprendre à son chien à donner l’alerte en aboyant

 

1 Choisissez un signal.

Pour dresser votre chien à donner l’alerte lorsqu’un étranger s’est introduit chez vous, vous devez commencer par sélectionner un mot qui lui servira de stimuli (signal) et pour lequel le chien doit réagir systématiquement en aboyant. Vous pouvez par exemple lui dire « Aboie !». Certains autres maitres préfèrent utiliser d’autres mots-codes comme « Parle ! », « Crie ! »…, afin que le signal ne soit pas déchiffré par d’autres personnes.

Une fois que vous aurez choisi le mot vous servant de signal, dites-le avec le même enthousiasme chaque fois que vous donnerez l’ordre à votre chien d’aboyer.

Utilisez toujours le même mot pour commander à votre chien d’aboyer.

 

2 Une méthode simple pour lui apprendre à aboyer

Lorsqu’ils entendent une personne étrangère s’approcher ou un bruit soudain, le chiens aboient naturellement et vous n’aurez pas nécessairement à lui ordonner de le faire. La véritable clé est de faire aboyer votre chien sur commande, c’est-à-dire à chaque fois que vous lui donnez l’ordre de le faire.

Comment procéder :

Méthode 1 : Si le chien a bien appris les ordres de base, laissez-le près d’une fenêtre dans votre jardin. Sinon, commencez par lui mettre sa laisse et l’accrocher quelque part. Tenez dans la main quelques friandises, éloignez-vous de lui dans un pas serein, puis sortez complètement de son champ de vision.

De cet endroit, donnez au chien un ordre ferme d’aboyer : « Aboie ! » (ou le mot-clé). Dès que votre chien aboiera ou gémira, réapparaissez, allez dans sa direction et félicitez-le en disant « Bon chien ». Donnez-lui sa récompense immédiatement. Après avoir répété cet exercice plusieurs fois, votre chien devrait lier ces félicitations au fait d’avoir aboyé.

Une fois que votre chien répondra convenablement à votre demande d’aboyer dans le même endroit, changez de lieu pour une nouvelle expérience. Vous devez également tester sa réaction lorsque vous avancez vers lui ou que vous jouez dans un lieu public.

 

Méthode 2 : Tout d’abord, il vous faudra identifier un son (sonnette, clicker training…) ou une action particulière pour suite auxquels le chien doit aboyer de manière naturelle dès leur utilisation.

Actionner la sonnette et adresser, en même temps, l’ordre suivant au chien : « aboie ». Répétez à plusieurs fois de suite et, à chaque fois qu’il aboie avec la sonnette (et à l’ordre verbal aussi), donnez-lui une friandise et félicitez-le. L’objectif est un conditionnement pavlovien qui consiste  établir une association entre l’instruction vocale « aboie », la sonnette et le fait d’aboyer. Vous pouvez aussi, pour une meilleure compréhension de l’ordre, de joindre un geste de la main à la voix.

Graduellement, retirez progressivement le recours à la sonnette pendant les séances suivantes. A terme, votre chien ne devra aboyer que lorsque vous lui en donnerez l’ordre.

Peu à peu, réduisez les friandises, mais continuez de le féliciter à chaque fois qu’il obéit.

 

3 L’ordre doit être ferme et claire.

Les séances d’apprentissage à un ordre quelconque doivent être menées par une « main de maitre ». La cohérence, le degré d’assimilation et la pratique permettront à votre chien d’obéir facilement à votre ordre.

Pour s’assurer de l’acquisition parfaite de ce nouveau, essayez d’autres évaluations de ses réactions dans des endroits différents. Lors d’une promenade, arrêtez-vous, fixez votre chien et intimez le signal sur un ton clair et ferme. S’il semble perdu ou qu’il hésite à aboyer, ne lui donnez pas sa récompense et réessayez une autre fois, un peu plus tard.

De règle général, et c’est le but essentiel de cette séance d’apprentissage, votre chien devrait aboyer uniquement lorsque vous lui en donnerez l’ordre. Cependant, il peut continuer de le faire après que vous lui ayez commandé de le faire. Ne le félicitez pas s’il continue d’aboyer. Attendez qu’il se soit calmé avant de lui commander à nouveau de le faire.

 

4 Créez un faux scénario.

Cette quatrième étape est une nouvelle expérience avec un autre scénario. Gardez votre chien à l’intérieur de votre maison et sortez par la porte principale. Une fois que vous serez dehors, donnez-lui le signal. Récompensez-le s’il a aboyé uniquement après que vous lui en ayez donné l’ordre. Félicitez-le chaque fois qu’il obéira à l’ordre que vous lui avez donné.

Si possible, répétez ce scénario le soir, lorsqu’il fera sombre dehors. Puisque votre chien est appelé à monter la garde la nuit, il est donc important qu’il puisse aboyer à vos ordres de nuit comme de jour.

Après trois à quatre répétitions, faites-lui prendre une petite pause pendant 45 minutes. Puis, réessayez de lui donner l’ordre d’aboyer plusieurs fois.

 

5 Demandez à un membre de votre famille de lui donner le même ordre.

Une fois que votre chien sera à l’aise avec l’ordre d’aboyer, faites en sorte qu’il apprenne à le faire avec une autre personne. Demandez à un membre de votre famille de sortir et de frapper ou sonner à la porte. Restez à l’intérieur et commandez à votre chien d’aboyer. Donnez-lui une récompense chaque fois qu’il le fera. Cela renforcera son instinct protecteur et lui rappellera d’aboyer lorsqu’il est dans une situation peu familière ou voit un étranger.

Continuez de le dresser à aboyer avec un membre de votre famille, félicitez-le chaque fois qu’il aboie au son de la sonnette ou quand quelqu’un frappe à la porte. Il finira par associer la sonnette à un aboiement et le fera dès qu’il entendra ce son.

Avec le temps, votre chien aboiera dès qu’il entendra la sonnette ou une personne frapper à la porte et non quand vous le lui ordonnerez.

                                                                                                 

6 Envisagez d’utiliser un cliquet pour l’éducation du chien.

 

Il s’agit ici d’utiliser le son produit par le cliquet pour faire comprendre au chien qu’il a bien fait ce que vous lui avez demandé. Le cliquet est très efficace car il s’agit d’un son cohérent, unique en son genre et différent de votre voix. Mais vous pouvez aussi vous servir de mots d’encouragements comme “bien” ou “oui”, si vous n’avez pas de cliquet.

Chargez d’abord votre cliquet. Mettez une friandise dans votre main. Fermez-la si le chien essaye de la saisir. Actionnez le cliquet puis donnez-la au chien. Répétez l’opération quelques minutes plus tard et ce à plusieurs reprises. Continuez jusqu’à ce que le chien vienne dès qu’il entend le son du cliquet et s’attend à recevoir une friandise.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here