Certains propriétaires ne lâchent pas leur chien tellement ils sont anxieux à l’idée de ne pas pouvoir le récupérer et le remettre en laisse à la fin de la promenade. Ils savent aussi qu’ils doivent peiner en lui courant après et à l’appeler sans cesse. C’est aussi éreintant et décourageant que ce comportement non souhaité de tirer en laisse.

Pour cela, il est donc très important d’apprendre au chien à revenir immédiatement après l’avoir appelé, sans que le chien ne tergiverse un seul instant.

De règle générale, le dressage de chien passe d’abord par l’apprentissage des ordres de base essentiels, dont le rappel, qui conditionnent la réussite d’une éducation canine.

Le rappel est donc un ordre essentiel dans l’éducation canine consiste à rappeler le chien au pied. Il doit être exécuté instantanément par le chien (plus vite que tous les autres ordres) et devant n’importe quelle situation, car le maitre peut le donner devant une circonstance de danger ou souhaite éluder un risque imminent : ex, si le chien s’apprête à traverser une rue alors qu’une voiture arrive, si le chien s’approche d’un groupe d’enfants ou d’un autre chien…et pareilles situations sont nombreuses.

Comme dans tout exercice avec votre chien, il vous faudra de la patience et un minimum d’investissement. La clé de la réussite est le travail et la complicité entre votre chien et vous.

 

QU’EST-CE QU’UN RAPPEL REUSSI

Vous devez le savoir, un bon rappel est un ordre qui doit être exécuté :

  • instantanément : le chien doit s’exécuter au premier appel sans tergiverser un seul instant : il ne faut pas attendre que vous l’appeliez dix fois pour revenir.
  • rapidement : le chien ne doit pas se laisser distraire sur son chemin ;
  • avec joie : Le retour doit être une joie et un moment de plaisir pour le chien car il est synonyme de récompense (friandise ou caresse).

N.B : Le chien doit être  à chaque fois récompensé par son maitre dès qu’il est au pied, même si son retour s’est effectué au bout d’un quart d’heure.

LES 4 ETAPES DE L’ENSEIGNEMENT DU RAPPEL

  1. Le nom du chien

Comme pour tout exercice et dans le but d’attirer d’abord l’attention du chien, il est important que l’ordre de rappel soit précédé du nom du chien.

  1. Code verbal du rappel

Pour rappeler son chien, il faut toujours exprimer l’ordre avec un seul et même code verbal, tel que « Au pied ! » « Viens ici ! ».

Vous pouvez aussi combiner cette commande de rappel avec un sifflet, particulièrement pour les chiens de chasse et d’arrêt.

  1. La récompense

Une fois le chien revenu, félicitez-le sans attendre en lui donnant une friandise et/ou une caresse. Ne lui demandez aucun autre ordre tel que « assis » ou « couché », en plus de celui pour lequel il s’entraine.

  1. Libération

Sur un rappel correctement travaillé, le chien doit revenir et rester inerte au pied de son maître. Il faut savoir qu’en éducation il y a toujours un « ordre de début » et un « ordre de fin ». L’ordre n’est complètement acquis que si le chien, arrivé « au pied », ne bouge pas tant que vous ne lui avez rien dit d’autre. Une fois que vous l’avez décidé, et seulement à ce moment-là, vous pouvez l’autoriser à jouer. « Le maitre doit rester maitre ! ».

QUELQUES CONSEILS PRATIQUES

   A faire

  • Vous devez toujours vous assurer que vous êtes dans le champ visuel du chien lorsque vous lui ordonnez de revenir
  • L’ordre doit être précis avec un même code verbal.
  • Le récompenser à chaque fois qu’il revient au pied, même si au début sa réaction est jugée trop lente.
  • L’habituer à s’exécuter à la maison grâce à des jeux
  • Après la séance d’entrainement, continuez à jouer avant de partir pour lui éviter la lassitude de la leçon.

A ne pas faire

  • Evitez les grands gestes d’énervement, ceci risque de désorienter le chien.
  • Se limiter à l’appeler à chaque fois par son nom.
  • Ne pas partir dès que vous lui avez remis sa laisse : si vous l’appelez et que vous lui mettez la laisse pour rentrer, il est probable qu’il ne reviendra pas les prochaines fois. Il vaut mieux prolonger la promenade encore quelques temps avant de rentrer. Si vous n’avez pas le choix, félicitez-le d’une manière plus prononcée qu’habituellement.

Rappeler son chien au quotidien

Vous ne devez pas rappeler votre chien uniquement pour le remettre en laisse ou pour le gronder. Associez le rappel aux bonnes circonstances quotidiennes et aux conditions agréables pour l’encourager à adopter de bonnes réactions. Voici quelques occasions positives pour le faire revenir :

  • La gamelle.
  • Les départs en ballade.
  • Les invitations aux jeux.
  • Les invitations pour un câlin.
  • Le brossage.

Les 4 règles de base d’un enseignement efficace du rappel  

  • Être motivé et motivant.
  • Ne jamais croire que le rappel est acquis.
  • Toujours récompenser son chien à son retour.
  • Travailler régulièrement.

Endroits adéquats pour apprendre le rappel à son chien

1ère leçon 

Le premier travail de conditionnement au rappel doit se faire normalement à la maison. Commencez par répéter des tentatives simples mais efficaces dans des situations naturelles,  dès que le chien est dans un autre endroit (mais là où il peut vous voir) : tapez dans vos mains en l’appelant par son nom suivi de : « Viens ! » ou « Ici ! ». S’il vient, félicitez-le. Dans le cas contraire, laissez passer un moment et redonnez l’ordre sans lever la voix, ni le gronder. Répétez souvent l’apprentissage dans la journée sous forme de jeu

2ème leçon 

Ensuite, faites les mêmes essais dehors, dans un espace assez vaste mais clos, pour que le chien ne se perde pas, mais il faut tout de même prendre le risque de le lâcher. Laissez courir le chien librement un moment puis lui demander de revenir quand il sera au bout du jardin. La règle doit être la même : S’il revient instantanément, félicitez-le en lui offrant des friandises. Si le chien est distrait et ne s’exécute pas, marquez un temps d’arrêt avant de le rappeler de nouveau.

3ème leçon

Cette leçon doit s’effectuer dans un espace non clos mais dans lequel vous pouvez voir le chien en permanence et de partout : un pré sans arbres, par exemple  mais évitez surtout les bordures de route. Répétez le contenu des exercices précédents.

4ème leçon

Cet apprentissage doit se faire dans un endroit où le chien peut « disparaître » tel qu’un bois, une foret ou tout autre endroit où le chien peut disparaitre temporairement et librement mais il doit revenir quand même à votre ordre. Répétez le contenu des exercices plusieurs fois.

APPRENEZ A DONNER UN ORDRE PRECIS AU CHIEN

L’ordre doit toujours être précis, stéréotypé comme « Rex, ici ! » (Employez toujours le même terme), donné d’un endroit où il vous voit pour attirer son attention d’abord. Joignez cet ordre à un geste avec un mouvement de bras ample et tendu en direction du chien, signifiant l’action du retour, et l’index tiré.

Si vous voyez que le chien est déconcentré par des reniflements d’odeurs ou par d’autres chiens, en train de faire connaissance, il est formellement déconseillé de gesticuler dans le vide ou de hurler. Approchez-vous plutôt du chien pour attirer son attention. Faites toujours suivre le nom du chien d’un ordre : « Rex, viens ! » ou « Rex, ici ! ».

Répétez autant de fois qu’il sera utile jusqu’à l’acquisition réflexe de la commande.

4 astuces pour apprendre à son chien le rappel

 

  1. Laissez courir le chien en libertédans l’espace choisi puis lorsque le chien est à une distance relativement proche (pas encore très loin), accroupissez-vous en tapant dans vos mains pour l’inviter au jeu.

 

  1. Prononcez en même temps son nom suivi de : « Viens ! ». Ouvrez les bras pour l’accueillir. S’il revient, félicitez-le abondamment en lui offrant des croquettes des caresses et des belles paroles d’encouragement et de satisfaction.

Si, malgré vos invites, il ne revient pas, éloignez-vous en sens inverse en faisant semblant de ne pas le voir, de l’abandonner et de vous désintéresser de lui. Le chien viendra vous rejoindre, croyant que vous allez partir définitivement.

Il est surtout déconseillé de courir derrière le chien pour essayer de l’attraper. Il prendra cela comme un jeu et s’échappera avec grand plaisir.

 

  1. Si le chien obtempère pendant cette phase, renouvelez l’ordre quand le chien se trouve plus loin.Augmentez progressivement la distance de rappel entre lui et vous.

 

  1. Quand vous devrez partir en fin de séance, mettez la laisse au chien qui est avec vous. Ne l’appelez jamais pour le mettre en laisse car le chien risquerait d’être déçu afin qu’il ne se sente pas puni d’être revenu. Baladez-vous encore un peu, en lui demandant de rester au pied. Remettez la laisse et promenez-vous encore quelques instants.

N.B : Un chien bien éduqué doit revenir malgré ces conditions. Essayez au départ de l’appeler souvent et de le féliciter à son retour. Provoquez les situations délicates.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here