Cette méthode d’apprentissage de son chien à « marcher au pied » a pour but de pouvoir promener son chien sans stress, ni contrainte et d’adapter son allure à celle de son maître, sans tirer et se laisser distraire par des odeurs ou la vue d’autres chiens.

Même si cette méthode requiert du temps, de la patience et de persévérance, les maîtres doivent se dévouer et prendre la peine de travailler quotidiennement ce nouveau comportement avec leur animal.

Le dressage à la marche peut se faire à n’importe quel âge, mais les résultats seront meilleurs si l’enseignement est inculqué dès le plus jeune âge.

 

Dans cette fiche, nous allons vous présenter deux méthodes de dressage qui regroupent individuellement des astuces pratiques pour appliquer des exercices concrets dédiés à l’apprentissage de la marche au pied, avec ou sans laisse.

Pourquoi apprendre la marche au pied à son chien

Si les promenades sont toujours des moments de joie intenses pour les chiens, il n’en demeure pas moins que pour les maîtres, elles restent parfois une corvée. Le véritable cauchemar, c’est lorsqu’un chien tire sur sa laisse, va à droite ou à gauche en coupant la route à son maître qui trébuche souvent, s’arrête pour renifler la moindre odeur ou faire pipi contre le mur, ou marche trop en avant en tirant en laisse.

 

On devine facilement qu’un chien qui adopte ce comportement est un chien qui n’est pas dressé à marcher au pas. Si le chien décide, de son propre gré, quelle direction il doit prendre, quand il s’arrête, à quel rythme il doit marcher, ceci dénote un signe flagrant de supériorité par rapport à son maître, puisque ce dernier se soumet à sa volonté.

 

Dresser son chien à marcher au pied, au même titre que les ordres de base ou de rappel, fait partie des premières étapes de dressage qu’il faudra apprendre très tôt au chien car il est bien évident qu’un chien qui tire en laisse et n’est pas discipliné nécessite des efforts parfois ardus surtout si l’animal est un véritable molosse.

 

Quelques conseils pratiques et généraux pour bien dresser son chien

 

  • Prenez votre temps pour bien travailler les exercices : faites-le  à un rythme de quatre à cinq fois par jour, en accordant à votre chien des temps de repos et de jeux, afin qu’il ne vive pas la séance de dressage comme une contrainte.

 

  • Par mesure de sécurité et par souci protocolaire, faites toujours marcher votre chien sur votre côté gauche car elle représente une norme dans les concours et les expositions, tout en utilisant toujours les mêmes mots pour exprimer des mêmes ordres (standardisation).

 

  • Si vous souhaitez lui intimer un ordre à votre chien, précédez cet ordre en l’appelant d’abord par son nom pour mieux captiver son attention et rendre la commande beaucoup plus assimilable.

 

  • Programmez de préférence ces séances de dressage à l’intérieur de la maison si vous avez suffisamment d’espace. Sinon, choisissez un espace dehors (dans un square, un jardin public, un espace vert…), un endroit calme et silencieux pour réaliser les exercices de dressage, afin de ne pas déconcentrer le chien par des stimuli à proximité, tels que les passants, les bruits, les odeurs ou autres chiens.

 

  • Tout au long de cet exercice d’apprentissage de la marche au pas, ne cessez pas de toujours prononcer à voix haute “au pied” ou “au pas”à chaque fois que le chien s’exécute. Vous pouvez également utiliser un clicker training comme outil de conditionnement.

 

  • A chaque fois que le chien exécute correctement un ordre, le maitre doit l’encourager et le récompenser systématiquement et immédiatement par une friandise, une caresse ou une croquette.

 

  • Lorsque le comportement souhaité du chien est devenu automatique et qu’il parvient à marcher sereinement au pas, avec et sans laisse, remplacez progressivement la friandise par une caresse, puis espacez encore les caresses afin qu’il comprenne qu’elles ne sont pas systématiques et qu’il doit adopter la marche au pas spontanément dès que vous prononcez l’ordre.

 

Ce qu’il faut éviter : 

 

  • Il ne faut jamais forcer votre chien à vous suivre en tirant sur la laisse. C’est un comportement banni.
  • Il ne faut jamais taper votre chien avec la laisse ou le gronder s’il n’exécute pas correctement un exercice.

Comment apprendre à son chien à marcher au pied ?

Il existe plusieurs méthodes pour apprendre à son chien à marcher au pied. Dans la présente fiche de dressage, nous avons sélectionné pour vous les techniques les plus simples, efficaces et faciles à assimiler par les chiens, toutes races confondues.

 

1ère méthode

Le maitre commence par apprendre au chien à toucher sa main avec son museau à chaque fois qu’il la lui tend, Il lui apprend ensuite, en deuxième lieu, à suivre la main en adaptant son allure à celle du maître.

Pour cet exercice, il est recommandé de se munir d’un clicker training qui contribuera à conditionner plus facilement le comportement de l’animal.

 

  • Présentez la main au chien. Si le chien ne vient pas la toucher avec son museau, retirez-la et recommencez l’étape jusqu’à ce qu’il réussisse.

 

  • Dès qu’il vient toucher la main avec son museau, faites retentir le son du clicker training, puis récompensez le chien d’une friandise et/ou d’une caresse.

 

  • Répétez l’opération de conditionnement plusieurs fois de suite jusqu’à ce que le chien assimile l’ordre de suivre la main, sans oublier de donner un coup de clicker à chaque fois que le chien réussit à s’exécuter (touche la main).

 

  • Répétez l’ordre en marchant avec le chien en laisse, sur un ou deux pas pour commencer, puis augmentez progressivement le nombre de pas effectués.

 

  • Répétez l’ordre en marchant avec le chien détaché, en remontant progressivement la main le long du corps, afin que le chien s’exécute à la parole, sans geste.

 

Astuce : marchez le long d’un meuble, d’un grillage ou d’un mur pour aider le chien à marcher d’une façon linéaire sans trop s’éloigner de vous.

 

2ème méthode

Cette méthode consiste à commencer l’exercice à partir d’une position statique. Le maitre doit marcher progressivement en surveillant et réglant le timing du chien dans la marche, tout en restant à sa hauteur et en gardant la laisse souple. Lorsque le chien comprend qu’il ne doit pas vous dépasser et tirer sur la laisse lorsqu’il marche à vos côtés, essayez  d’effectuer alors des changements de direction en accompagnant son mouvement et en le récompensant par une friandise.

  • Positionnez votre chien en laisse sur votre côté gauche et avancez.
  • Stoppez en lui disant “non” dès qu’il commence à tirer.
  • Reprenez la marche après lui avoir dit “oui” s’il détend la laisse et offrez-lui une friandise.
  • Caressez-le lorsqu’il se retrouve au niveau de votre jambe.
  • Répétez l’exercice jusqu’à ce qu’il ne tire plus
  • Changez de direction après avoir marqué un arrêt
  • Arrêtez-vous s’il ne vous suit pas.
  • Attendez qu’il revienne vers vous et félicitez-le avec une croquette.
  • Répétez l’exercice en raccourcissant la laisse pour qu’il place sa tête au niveau de votre jambe

.

3ème méthode

Cet exercice comprend deux phases :

  1. La première consiste à placer la main contre le flanc du chien pour le maintenir proche du maître.
  2. La deuxième consiste à inciter le chien à avancer en tirant doucement la laisse vers l’avant.
  • Pour commencer l’exercice, faites asseoir le chien à votre gauche.
  • Placez votre main gauche sur son flanc pour maintenir le chien collé à votre jambe.
  • Placez l’autre main en avant sans que la laisse ne soit tendue.
  • Au moment d’avancer, tirez légèrement sur la laisse en maintenant le chien plaqué à la jambe.
  • Commencez par réaliser l’exercice sur quelques pas en prononçant toujours à haute voix l’ordre “au pied”.
  • Au fur et à mesure que le chien assimile l’ordre de la marche au pas, marchez en retirant la main de son flanc et en laissant la laisse pendre normalement.

 

 

4ème méthode

Dans cette démonstration, le maître incite le chien à le suivre en lui présentant quelques friandises dans sa main.

L’exercice peut également se réaliser en utilisant une récompense par le jeu (jeteur de balle).

 

  • Demandez à votre chien de se tenir assis près de vous.
  • Marquez un petit temps d’arrêt de quelques minutes permettant au chien de se concentrer.
  • Donnez-lui une première croquette pour capter son attention.
  • Commencez à avancer en lui demandant de rester au pied.
  • S’il ne vous suit pas, arrêtez-vous et faites-le revenir à vous en lui présentant une croquette
  • Recommencez à avancer en gardant votre main basse pour qu’il la suive tout en marchant
  • Donnez-lui une croquette de temps en temps s’il vous suit bien
  • Faites-le asseoir quelques secondes avant de reprendre une autre marche.
  • Répétez l’exercice jusqu’à acquisition totale du comportement souhaité

 

5ème méthode

 

  • Placez votre chien, en laisse, à côté de vous et marchez à votre allure. Attirez son attention en lui offrant périodiquement une récompense ou le jouet que vous tenez dans votre main.

 

  • N’utilisez pas la laisse pour guider le chien, tenez-la simplement à la main, suffisamment fermement pour éviter que le chien s’échappe mais n’exercez aucune tension.

 

  • Lorsque le chien reste à côté de vous, donnez-lui la récompense et félicitez-le verbalement « au pied, c’est bien, bon chien ! ». Donnez-lui tout de suite la récompense, même si vous n’avez fait qu’un pas : nous voulons lui signifier qu’il y a quelque chose de très intéressant à sa disposition et qu’il ne tient qu’à lui de l’obtenir.

 

  • Progressivement, vous demanderez au chien de faire 1, 5, 10 pas au pied sans tirer avant d’avoir la félicitation. Soyez généreux, donnez beaucoup de récompenses, vous donnerez ainsi au chien l’envie de continuer à travailler avec vous.

 

  • Par la suite, la récompense qui au départ était systématique, va devenir progressivement aléatoire et sera remplacée par une récompense verbale une fois le bon comportement acquis.

    Dès que votre chien tire sur sa laisse, arrêtez-vous. Le chien associera rapidement « lorsque je suis au pied, la balade continue mais si je tire, on s’arrête ». Ne tirez pas sur la laisse, contentez-vous de la tenir fermement dans votre main. S’il se propulse en avant il aura déjà un à-coup sur son collier, il n’est pas nécessaire d’en rajouter.

 

  • Variante : Installez-vous sur un terrain assez vaste, ce qui vous permettra de cheminer tranquillement. Dès que le chien tire dans un sens, changez de direction. Le chien se retrouve alors systématiquement derrière vous. Il va devoir apprendre à faire attention à vos déplacements plutôt que de faire sa balade sans se soucier de vous. N’oubliez jamais de féliciter et récompensez dès qu’il est à côté de vous !

 

  • Prenez garde à faire une pause régulièrement pour féliciter et récompenser le chien et lui permettre de se détendre un peu. A la fin de la période d’exercice, amusez-vous, faites-le courir, lancez-lui des jouets, laissez-le flairer un moment avant de recommencer l’exercice ou de rentrer à la maison. Il a absolument besoin de repos après une séance riche en concentration.

Une autre méthode illustrée

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here